La trouille d'être très haut...

Discussions libres et délires d'après vol.
On peut aussi noyer sa déception ou râler.
Avatar de l’utilisateur
Damien
Messages : 455
Inscription : 14 mai 2017 12:17
Aile : Niviuk HOOK 5
Couleur : Jaune
Contact :

La trouille d'être très haut...

Messagepar Damien » 20 juin 2022 17:47

J'aimerais lancer un sujet qui mérite un peu d'humilité : la trouille du vide !

J'ai le vertige !
Lorsque je suis proche du vide, debout, et que je ne suis pas attaché, je suis pris d'une sensation très désagréable : mes jambes deviennent molles, mes gestes imprécis, mon souffle difficile, et je commence à avoir des nausées.
Par contre, quand je suis attaché, ou que je suis dans ma sellette, ce n'est pas pareil... quoique...

Je n'ai jamais volé très haut au dessus de la planète.
Je pense que dans mes meilleurs jours, j'ai du avoir 1600 m de gaz sous les fesses.
A chaque fois que "ça monte", j'ai un conflit à gérer : d'un côté, je suis content de savoir que ca va prolonger mon vol, mais en même temps, j'ai l'impression que cette force qui me pousse vers le haut contribue à une mise en danger... c'est con, parce que c'est généralement quand on touche le sol que l'on se fait mal...

J'ai beau essayer d'être rationnel, je n'arrive pas à me débarrasser de cette appréhension. C'est comme en natation, j'ai déjà nagé dans de l'eau très claire au dessus de fosses profondes, cela me met le cerveau en vrac...
Quand je vois des vidéos avec des mecs à 4000 m au dessus de la vallée de Chamonix, je suis pris par ces sensations assez désagréables... et je me dis que si j'étais à leur place, je ferais dans ma culotte...

Le soucis, c'est que je laisse beaucoup d'énergie à lutter contre cette trouille, et c'est indiscutablement un frein à ma progression.
.. j'ai peur de ne pas pouvoir redescendre...et j'ai la conviction que plus je suis haut, moins mon matériel est résistant.
Ca se soigne ?

Un détail, quand j'utilise ma Radical à cuissardes, le phénomène est plus prononcé que lorsque je vole avec ma selette avec planchette... Je me demande si je ne serai pas mieux au niveau du mental si j'étais "envoloppé" dans un cocon... Ca me donnerait l'impression d'une sorte de barque volante... je n'ai jamais eu peur en bâteau... quelle que soit la profondeur..

Merci d'avance pour vos conseils... ou vos adresses de psy spécialisés...
... John Coffey...

Avatar de l’utilisateur
Guy
Messages : 2348
Inscription : 25 mars 2004 13:24
Aile : Avec des plumes
Contact :

Re: La trouille d'être très haut...

Messagepar Guy » 20 juin 2022 19:36

Peut-être se poser la question du pourquoi monter haut ?
C'est toujours plus facile d'accepter un fait si on sait pourquoi on le réalise.

L'avantage du parapente, c'est que l'on sait que ça ne fait que descendre. Certes cela peut aller plus vite que prévu, sinon pas assez. Maintenant c'est qu'une histoire d'acclimatation de l'humain avec les réflexes d'un terrien accroché à un bout de tissu par quelques ficelles. Ne dit-on pas que tant que l'on est loin du sol que tout va bien ?
Faut peut-être aussi "débrancher" le cerveau de temps en temps pour que le moment reste magique ?

Avatar de l’utilisateur
Seb
Messages : 1280
Inscription : 26 mai 2010 21:14
Aile : BGD - BASE - DUAL
Couleur : Vert -Bleu - Noir
Contact :

Re: La trouille d'être très haut...

Messagepar Seb » 20 juin 2022 20:21

J'ai eu par le passé le même ressenti dès que je commençais à gagner du gaz et pour ma part sans avoir le vertige quand j'ai les 2 pieds sur terre.
Idem, nager au dessus d'un gouffre me met mal alaise... je me sent également plus alaise dans ma success que dans un string
Faut-il consulter. ? .. je ne pense pas, pour ce qui est de l'altitude avec le temps qui passe j'arrive à voler très haut sans que ça ne me dérange... sauf quand ça brasse.
Pour le reste, ma passagère samedi m'avait dit sur le point de décoller "j'ai le palpitant" à quoi je lui répond "moi aussi"... je m'inquiéterai quand je ne l'aurai plus...
Seb ---- Ex Mojo Team, un temps Fusion Team, presque Team Team et Milou, puis Pétoire Team (sans rancune la Gun Team!), et maintenant papa Team ou conifère-Team ou crevette-man ??? :mrgreen: https://www.pilotage-parapente.com/le-v ... vril-2022/

Avatar de l’utilisateur
catherine
Messages : 2659
Inscription : 26 mars 2004 1:23
Contact :

Re: La trouille d'être très haut...

Messagepar catherine » 20 juin 2022 21:16

Autrefois j’avais aussi des craintes de voler haut, de voir tout plat, de ne plus avoir les repères de terrien. C’était très angoissant.
Avec l’expérience je me sens bien plus en sécurité quand je vole haut, ascendances généralement plus lisibles, pas de risque de se mettre sous le vent du relief, du gaz en cas de vrac, on échappe aux brises de vallée qui peuvent être fortes et hacher les ascendances et bien sûr ça laisse tu temps pour prendre des décisions, repérer des vaches.. je me suis convaincue de ça quand je suis allée voler dans les Alpes du sud… où les brises de vallée ne sont pas engageantes,
maintenant je me sens bien mieux quand je suis haut pour toutes ces raisons.
J’espère t’avoir convaincu de monter si le vent n’est pas trop fort et si la réglementation aérienne le permet .

Avatar de l’utilisateur
Damien
Messages : 455
Inscription : 14 mai 2017 12:17
Aile : Niviuk HOOK 5
Couleur : Jaune
Contact :

Re: La trouille d'être très haut...

Messagepar Damien » 20 juin 2022 22:02

Ben déjà, ce qui me rassure, c'est de savoir que je ne suis pas le seul a avoir ressenti cela en début de carrière... Peu de gens en parlent, alors forcément, ca m'interroge...
Si Seb et toi avez déjà ressenti cela, c'est que je ne dois pas être si inadapté que cela...
C'est vrai que si on tombe de 20m, les chances de survie sont à peu près les mêmes que celles que l'on a en tombant de 2000m...
Je vais essayer de vaincre cette angoisse en m'efforçant à penser à tous les avantages d'être haut...
Par contre, je vois bien sur les émagrammes que le vent en altitude est très souvent beaucoup plus fort qu'en basse couche... mais est-il toujours moins turbulent ?
... John Coffey...

Avatar de l’utilisateur
Seb
Messages : 1280
Inscription : 26 mai 2010 21:14
Aile : BGD - BASE - DUAL
Couleur : Vert -Bleu - Noir
Contact :

Re: La trouille d'être très haut...

Messagepar Seb » 20 juin 2022 22:18

De façon général, le bouillon est plutôt en bas, c'est dans les basses couches que ça brasse que tu as du mal à tenir etc... une fois l’ascenseur trouvé, je dis bien en général, c'est de plus en plus lisible à force de monter et le thermique étant plus large, tu risque moins d'en sortir et de te faire brasser et puis si le vent en altitude est plus fort ça aide à faire un château par exemple (et plus si affinité) mais pas forcément à en revenir...
Seb ---- Ex Mojo Team, un temps Fusion Team, presque Team Team et Milou, puis Pétoire Team (sans rancune la Gun Team!), et maintenant papa Team ou conifère-Team ou crevette-man ??? :mrgreen: https://www.pilotage-parapente.com/le-v ... vril-2022/

Avatar de l’utilisateur
catherine
Messages : 2659
Inscription : 26 mars 2004 1:23
Contact :

Re: La trouille d'être très haut...

Messagepar catherine » 21 juin 2022 9:54

Bien sûr si le vent devient plus fort en altitude, on a plus de mal à repérer si on avance par rapport au repère sol.. mais on a un GPS… et puis en général c’est prévu ds les bulletins.. on se fait rarement surprendre.
Et si par malheur on se fait reculer autant ne pas être proche du relief.

Avatar de l’utilisateur
Guy
Messages : 2348
Inscription : 25 mars 2004 13:24
Aile : Avec des plumes
Contact :

Re: La trouille d'être très haut...

Messagepar Guy » 21 juin 2022 10:44

Comme dit, tu ne fais que tomber dans la masse d'air. Donc le phénomène de vent en altitude reste le même que 100m au dessus du sol.
Comme le fait remarquer Catherine, le problème peut être de ne pas sentir que l'on se déplace (perte de repères sol). Avec une instrumentation classique (GPS) tu peux te conforter sur ta vitesse de déplacement sol.

Avatar de l’utilisateur
Damien
Messages : 455
Inscription : 14 mai 2017 12:17
Aile : Niviuk HOOK 5
Couleur : Jaune
Contact :

Re: La trouille d'être très haut...

Messagepar Damien » 21 juin 2022 16:20

Ok... c'est donc une trouille totalement irrationnelle.... je vais m'accrocher à toutes vos informations pour forcer le néocortex et neutraliser le cerveau reptilien ! je vous dirai si ca marche...
... John Coffey...

Avatar de l’utilisateur
FabriceR
Messages : 751
Inscription : 29 avr. 2018 17:50
Aile : Niviuk Hook 5
Couleur : Soul
Contact :

Re: La trouille d'être très haut...

Messagepar FabriceR » 21 juin 2022 20:29

Perso, je tremble et je reste bloqué sur une échelle à partir du 5ème barreau !
En parapente, pas de gros soucis, et je m'habitue à l'altitude au fur et à mesure de ma progression.


Revenir à « Chez Albert »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité