Rex arbrissage

Discussions autour de la sécurité
Avatar de l’utilisateur
Damien
Messages : 402
Inscription : 14 mai 2017 12:17
Aile : ADVANCE - Alpha 6
Couleur : Orange, blanc
Contact :

Rex arbrissage

Messagepar Damien » 30 mars 2021 22:17

Bon allez, retour d'expérience sur mon arbrissage... Il devait être 15h, et après un vol sans soucis de 35 minutes,je décide de me poser... Je me positionne dans le secteur du panneau d'information de l'aterro, en direction du clocher pour faire ma perte d'altitude avec un plan d'atterrissage en PTU main gauche... branche vent-arrière (qui est en fait une branche vent de travers) vers le clocher, je vire à gauche face aux cerisiers avec l'intention de les laisser sur ma droite et je me prends une bouffe qui me fait prendre de l'altitude et me déporte vers la droite... Je me retrouve au dessus des cerisiers, ce qui est une grosse connerie...je sais... Je me dis "ça va, je suis encore haut..." Encore haut ? Mon cul oui...
J'engage encore un virage à gauche pour me mettre en finale, et là, je me prends un truc incompréhensible... Un truc qui m'empêche d'avancer et qui me fait descendre avec un angle de plané de 45 degré... Gradient ? Turbulence d'un thermique qui vient de se déclencher ? Effet bagnard ? Je ne sais pas... Je vole toujours, mais je n'avance pas... Je vois les cerisiers qui s'approchent... Je lève les bras pour passer, mais je vois bien que c'est mort... Je me mets en position pour me protéger le visage et la poitrine, je percute les branches et je me retrouve suspendu comme une couille à 1 m du sol... sans bobo, mais honteux comme tout... 5 min après, un autre pilote a vécu le même sketch, mais lui s'est fait un gros trauma à la cheville...

Avatar de l’utilisateur
FabriceR
Messages : 513
Inscription : 29 avr. 2018 17:50
Aile : ALPHA 6
Couleur : Lime
Contact :

Re: Rex arbrissage

Messagepar FabriceR » 30 mars 2021 22:25

Merci pour ton retour Damien 👍

Avatar de l’utilisateur
Seb
Messages : 1139
Inscription : 26 mai 2010 21:14
Aile : BGD - BASE - DUAL
Couleur : Vert -Bleu - Noir
Contact :

Re: Rex arbrissage

Messagepar Seb » 30 mars 2021 22:32

Heureusement sans bobo pour toi... honteux je ne dirait pas, tu as le cran de partager ton incident...
"ton truc incompréhensible" ça s'appel peut-être le printemps...
Mercredi dernier j'ai aussi "merdé" mon atterro, je rentre bas par le gros cerisier (à côté, pas au dessus ;-) ) pensant que la brise de sud va comme souvent me remonter... et comme toi "un truc pas habituel" me fait poser sur le cul (merci le mousse-bag)
Bref, restons humble, Dame nature s'exprime et nous sommes tout petit fasse à elle !!
Seb ---- Ex Mojo Team, un temps Fusion Team, presque Team Team et Milou, puis Pétoire Team (sans rancune la Gun Team!), et maintenant papa Team ou conifère-Team ??

Avatar de l’utilisateur
catherine
Messages : 2254
Inscription : 26 mars 2004 1:23
Contact :

Re: Rex arbrissage

Messagepar catherine » 30 mars 2021 22:49

Comme je t’ai dit à l’attero c’est vraiment cool que tu partages et soit honnête avec ce qui est arrivé .
Perso j’aime pas trop me poser à 15:00..
soit il faut décoller plus tard ou tôt
soit il faut rester en l’air longtemps pour éviter de poser dans ces créneaux horaires quand c’est thermique.

Avatar de l’utilisateur
Damien
Messages : 402
Inscription : 14 mai 2017 12:17
Aile : ADVANCE - Alpha 6
Couleur : Orange, blanc
Contact :

Re: Rex arbrissage

Messagepar Damien » 31 mars 2021 7:08

J'essaie d'analyser pour que cela ne se reproduise plus. Les bouffes thermiques ou dynamique qui nous font monter durant la phase d'atterrissage, je connaissais... Le gradient, aussi... par contre, le "coup de vent" latéral qui me dévie de ma trajectoire, je n'avais jamais vu cela... Pourquoi n'ai-je pas réussi à garder mon cap en étape de base ???
A chaque fois que j'atterris, je suis hyper concentré, je me projette dans la peau du futur biplaceur que je voudrais devenir en me disant "Tu n'es pas seul... Applique toi..." Hier, si j'avais eu un passager, il aurait servi d'airbag... Je ne me flagelle pas, mais j'ai quand même bien les boules...

Avatar de l’utilisateur
DanielW
Messages : 333
Inscription : 16 févr. 2014 1:33
Contact :

Re: Rex arbrissage

Messagepar DanielW » 31 mars 2021 10:29

Salut Damien,
Désolé pour toi pour tes deux mésaventures, heureux que les deux fois cela se soit bien terminé.

Dans tes deux incidents de vols voire presque accidents, perso il me semble que la cause 1ère à retenir est... (roulements de tambours) ton encore manque d'expériences.

Manque d'expériences qui joue sur deux tableaux dans la survenue des incidents de vol.

Le 1er tableau est celui d'un manque d'analyses et in-fine d'anticipation :
- Au Treh, avec une tendance Sud bien présente en vallée (que je retiens de mes lectures, je n'y étais pas) le meilleur choix aurait été de viser depuis le déco, la Carrie plutôt qu'Aerotec. Même pour espérer rester faire durer le vol, la crête menant au Gumkopf donne avec du Sud un meilleur rendement thermique que la crête au-dessus du Siebach.
- A l'atterrissage de Breit, si dans ta branche vent arrière vers le clocher tu te sens déjà en branche vent arrière-travers (SW). Tu peux penser que ton étape de base sera elle aussi non pas vent de travers mais plutôt vent travers-arrière. Ce qui provoquera inévitablement dans les deux virages à 90° (pour entrer en étape de base, pour entrer en finale) une dérive ayant tendance à élargir ces virages, à t'éloigner de l'entrée de terrain. De plus si c'est thermique et à 15 h même en mars, une bulle est toujours possible est doit être intégré dans la construction de ton atterrissage.

Le 2èm tableau ou l'expérience qui te manque encore, est dans la capacité d'analyse en situation et d'improviser un plan B :
- Au Treh, il est probable que tu aurais encore pu à un moment faire le choix de partir depuis ton cap face au vent vers Aerotec, pour un cap vent de cul vers la Carrie.
- A Breit, scotché sous la brise de la bulle, il n'est pas impossible que tu aurais pu tourné plus vers le Sud, vers le bas, pour sortir de derrière le mur de masse d'air devant toi et pouvoir espérer ainsi aller te poser dans la partie basse de l'atterrissage. Mais c'est évident que cela était engagé de toute façon et sans garantie absolu de réussite.

Notes que je ne dis pas qu'improviser est la forme de fonctionnement a choisir. Au contraire il faut anticiper autant que possible pour avoir le moins besoin possible d'improviser. Maintenant quand l'anticipation a loupé, reste l'improvisation pour tenter de sauver ses miches.

Au plaisir d'une revoyure,

Daniel,

Edit : j'ai oublié, MERCI pour tes partages. Ils sont des outils de réflexions très utiles à tous pour améliorer notre sécurité dans nos pratiques.

Et aussi, si je parles de manque d'expérience pour toi, d'abord cela ne se veut pas une critique, juste mon avis tout perso. Mais aussi cela ne signifie pas que l'expérience mettrait forcément à l'abri de tels incidents. Des pilotes avec des vols par centaines voire milliers peuvent tout aussi bien par surcroît de confiance (lié à leurs expériences) se faire pièger, se piéger, en abordant des phases de vol avec désinvolture. Parfois ils seront plus aptes pour trouver dans l'instant un plan B salvateur, parfois... non.

Peut être que plutôt que d'expérience, j'aurai dû parler de d'anticipation et concentration... ?
Dernière modification par DanielW le 31 mars 2021 22:54, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Damien
Messages : 402
Inscription : 14 mai 2017 12:17
Aile : ADVANCE - Alpha 6
Couleur : Orange, blanc
Contact :

Re: Rex arbrissage

Messagepar Damien » 31 mars 2021 12:51

Concernant mon vol contré au Treh, c'était du grand n'importe quoi... Je voulais me mettre en l'air avant que les décollages soient interdits à cause de l'hélico épicétou... complètement naze... Aucun plan de vol, aucune anticipation, aucune analyse... Un vrai chien fou...
Pour mon arbrissage à Breit, effectivement, j'ai manqué d'anticipation mais je ne pensais vraiment pas que je pourrais être autant perturbé dans mes trajectoires... Cela me servira de leçon... Je ne survolerai plus jamais ces cerisiers, et je vais dorénavant me donner un point d'aboutissement plus bas... Ça me tiendra éloigné des arbres, et me laissera plus de marge lorsque ce sera alimenté...
Le plaisir de la revoyure sera partagé !

Avatar de l’utilisateur
Damien
Messages : 402
Inscription : 14 mai 2017 12:17
Aile : ADVANCE - Alpha 6
Couleur : Orange, blanc
Contact :

Re: Rex arbrissage

Messagepar Damien » 31 mars 2021 22:02

Vérification de l'aile : ok
Vérification des suspentes : ok
Vérification du calage : sera fait par Advance, avec second contrôle de l'aile et des suspentes pour être bien en confiance à la reprise...

Avatar de l’utilisateur
VinceQuiVole
Messages : 123
Inscription : 01 mai 2019 18:18
Aile : NERVURES - Morea 2
Couleur : Violet - BA : Noir
Contact :

Re: Rex arbrissage

Messagepar VinceQuiVole » 31 mars 2021 22:23

Merci à tous pour le fond de sincérité et de bienveillance que l'on ressent dans ce sujet.
Ces échanges sont très précieux car ils permettent à tous de tirer le positif des expériences vécues... sans avoir à les vivre !

Humilité, remise en question, réflexion de groupe et échanges constructifs : bravo à l'état d'esprit du forum Grand Vol !

Avatar de l’utilisateur
Guy
Messages : 2169
Inscription : 25 mars 2004 13:24
Aile : Avec des plumes
Contact :

Re: Rex arbrissage

Messagepar Guy » 01 avr. 2021 11:57

Comme discuté avec toi Damien, je n'ai pas une explication évidente pour tes retours d'experiences. C'est toujours facile de se faire un film quand on est pas dans l'action. Dire "il aurait fallu", "on aurait pu s'en douter", ne résolvent pas les faits passés.
Dans l'état aérologique de ces derniers temps, c'est le printemps et le printemps c'est comme les ruisseaux à la même époque: tumultueux la journée mais apaisés le soir. Chacun peut se faire surprendre, mais la difficulté du moment est souvent compensée soit par la chance soit par l'expérience (expérience = chance entretenue ?). Je dis souvent que l'on apprend tous les jours et que la dernière chose à faire est de se cacher derrière des/ses certitudes. Ta franchise peut paraitre "étrange" pour certains, mais c'est une voie constructive pour sa progression (celle des autres aussi).

zaza
Messages : 744
Inscription : 10 mai 2004 14:33
Contact :

Re: Rex arbrissage

Messagepar zaza » 01 avr. 2021 19:00

Désolé john café, je ne peux pas t’aider en cerisiers. Je suis spécialisé en poiriers.

Avatar de l’utilisateur
Damien
Messages : 402
Inscription : 14 mai 2017 12:17
Aile : ADVANCE - Alpha 6
Couleur : Orange, blanc
Contact :

Re: Rex arbrissage

Messagepar Damien » 03 avr. 2021 8:48

Merci pour tous vos regards croisés sur cet incident qui aurait pu très mal finir... Je me rends compte que j'ai percuté des branches qui étaient de petites sections et qui n'étaient pas orientées "vers moi", ce qui aurait pu faire un joli trou dans mon petit bidon...
Si mes pieds avaient touché le haut du cerisier, l'aile aurait continué sa route sans moi, et j'aurai probablement fait le pendule jusqu'au sol... Ce qui me fait "salement" cogiter, c'est de me rendre compte que ces incidents me sont nécessaires pour intégrer durablement des concepts théoriques qui ne sont pourtant pas bien compliqués à comprendre... Il va falloir que j'aborde les choses différemment, sans quoi je vais bien finir par me faire mal...

Avatar de l’utilisateur
DanielW
Messages : 333
Inscription : 16 févr. 2014 1:33
Contact :

Re: Rex arbrissage

Messagepar DanielW » 03 avr. 2021 10:55

Damien a écrit : Merci pour tous vos regards croisés sur cet incident qui aurait pu très mal finir... Je me rends compte que j'ai percuté des branches qui étaient de petites sections et qui n'étaient pas orientées "vers moi", ce qui aurait pu faire un joli trou dans mon petit bidon...
Si mes pieds avaient touché le haut du cerisier, l'aile aurait continué sa route sans moi, et j'aurai probablement fait le pendule jusqu'au sol... Ce qui me fait "salement" cogiter, c'est de me rendre compte que ces incidents me sont nécessaires pour intégrer durablement des concepts théoriques qui ne sont pourtant pas bien compliqués à comprendre... Il va falloir que j'aborde les choses différemment, sans quoi je vais bien finir par me faire mal...
Effectivement un vrai risque dans tout arbrissage est de ne pas rester dans l'arbre ; Que ce soit en tentant d'en redescendre par ses propres moyens ou parce que l'aile qui ne trouve pas à s'y accrocher, vole encore, passe devant et nous tire jusqu'au sol. Des accidents de ce type se sont déjà vu répertoriés.
Le risque de se "percer" sur des branches n'est pas anodin non plus, plutôt avec des arbres morts, plutôt pour nos zones les plus fragiles et non protégés tels les yeux (si on perd les lunettes dans l'impact) Pour autant je n'ai pas connaissance d'un accident avec en conséquence une éventration ou hémorragie.

Ce qui me semble aussi très intéressant dans ton post, c'est ta réflexion sur "comment" tu abordes les choses ou plutôt, comment tu devrais les aborder.
Dans un autre fil (je crois) Guy de façon lapidaire mais très pertinente parle de la possible non-adéquation entre notre psychologie et nos ambitions sportives personelles.
Ces jours-ci à la radio j'ai entendu une discussion à propos d'une nouvelle étude sur justement la mécanique psychologique qui fait que certains prennent plus (ou moins) de risques que d'autres.

J'ai aussi eu par le passé la chance d'assister à deux "conférences" sur le sujet, intitulées "3 cerveaux pour 1 accident", donné par un CTN de la fédération . CTN qui m'a autorisé de me servir de son travail pour le partager plus loin.
C'est un sujet passionnant (il me semble) et qui me passionne.

Ce que j'en ai retenu c'est qu'il existe un tas de paramètres intérieurs (perso) comme extérieurs qui influent. Que le plus souvent, pour le commun des concernés, la prise de risque n'est pas consciente/volontaire. Qu'elle se fait dans une forme de détachement, un état second, conditionné par les hormones du plaisirs.

Mais que du coup, quand le risque se révèle par l'apparition subite d'une situation éminemment dangereuse et compliqué. Ce retour à la conscience est à même de provoquer soit, une viscosité mentale (type le lapin devant le cobra) Soit une réaction instinctive (notre cerveau reptilien qui prend les commandes) et qui ne sera très probablement pas adaptée à la situation.

L'idée est que notre "comportement" peut s'éduquer avec comme condition première ; La conscience personnel qu'il, notre comportement, en a besoin.

Ensuite il existe certainement autant de méthodes d'auto-éducation qu'il y a de candidat à.
Une des plus "générale", que j'essaye de m'appliquer autant que je peux. C'est d'être concentré sur ce que je fais depuis le moment ou je décide d'aller voler jusqu'au moment ou je referme le zip de mon sac après le vol. Ça c'est pour la théorie. Dans la réalité plus réelle, je tente régulièrement dans chaque vol de procéder à une "analyse" sur les conditions extérieures (masse d'air, topographie, fréquentation, etc.) mais aussi intérieures (ma forme physique et psychique, mon état d'esprit, etc.) Cela me permet de me recentrer dans l'action et ma réflexion et ainsi de réactiver ma concentration. Ce qui in-fine permet à mon esprit d'affiner ma réflexion et de prendre des décisions plus "réfléchies" pour des actions plus pertinentes.

Alors c'est sûr, ce n'est pas infaillible.
Cela peut parfois être frustrant quand par exemple on écourte voire se prive d'un vol parce que notre réflexion nous y a conduit alors que pour les copains en vol tous se passe bien.
Cela peut parfois carrément louper, car notre analyse est erronée ou encore que nous ne l'avons pas entreprise au bon moment. Ou encore que nous ne nous donnons pas, pour x raisons ce "temps" de concentration nécessaire.

Mais comme pour toute "éducation" ou entraînement (si le terme passe mieux) ce n'est qu'en refaisant ses gammes que l'on arrive à s'améliorer.

Bon entraînement Damien,


Revenir à « Sécurité »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité